#défiécrireàvolonté Jour 14

Consigne : suivre à la lettre. Savez-vous ce qu’est un lipogramme ? Cette jolie figure de style est celle qui exclut dans un texte une lettre de l’alphabet. Donc aujourd’hui, écrivez un texte de style science-fiction en excluant LES lettres « i » et « c ». Entre 250 et 500 mots. Allez I C la grand voile et affrontez la tempête !

D’après la légende, l’élue pourra transgresser toute règle du système

Je me rends vers le grand jour armée de mon amour, de ma volonté de me forger un futur nouveau, de mon dévouement pour les personnes les plus fondamentales pour la santé de mon âme. Des fleurs pavent ma route. Elles ne fanent pas. Elles démontrent mon bonheur, promptement dérobées aux regards lorsque mon pas les dépasse, et révélées dans toute leur beauté le moment d’après.

Je lève les yeux : d’abord lentement, effleurant la foule rassemblée pour nous, et plus sûrement, plus bravement, empruntant un aplomb dans l’extase amoureuse de ma future femme, transportée de bonheur à la pensée naturelle qu’elle sera mon havre, mon refuge, mon foyer, dès que nos voeux auront été gravés sur les serveurs des septante personnes groupées devant nous.

Nous sommes deux épouses, abandonnant leurs réserves, pour un amour absolu, partagé et pourtant sans retour. Septante âmes ont observé une entorse aux règles du jeu. Septante âmes partagent une entente pour protéger les deux amantes de la fureur mal fondée des oppresseurs se voyant défenseurs de la morale du monde fabuleux. Septante âmes joueront leur rôle : septante bugs du redoutable système sourd à l’appel des sens à la tendresse.

Alors la règle morale évoluera. La morale n’est pas paralysée : elle est toujours en mouvement, selon les débats, selon les événements, selon les révoltes. Nous portons en nous le futur que nous voulons. Trouvons-le dans notre nature, tel un vêtement révélé dans une étoffe brute. Adoptons-le dans le réel. Soyons sans attendre le monde dont nous rêvons, en embrassant dans le présent notre don de goûter à notre fantasme dans tous nos sens juste en fermant les yeux. Et téléversons dans le jeu un mod perturbant le système global pour permettre à notre amour absurde des autres êtres d’y régner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑